La panostéite

L

100_0893Les causes de boiterie chez le chiot en croissance sont multiples: parmi elles, la panostéite

La panostéite est une affection osseuse fréquente chez le jeune chien en croissance, qui se manifeste par une boiterie souvent d’apparition brutale. Ce sont surtout les chiots de grande races qui peuvent être atteints: toutes les races de chiens de montagne, chiens de berger, Golden retriever…

 

 

Les symptômes de la panostéite

 

chiots bigorLa panostéite peut toucher les chiots de grande race entre l’âge de 3 mois et de 18 mois (maximum 24 mois).

Elle se manifeste par une boiterie d’apparition brutale, parfois difficile à localiser; les membres antérieurs sont plus souvent atteints, mais souvent plusieurs membres sont touchés successivement. Les crises s’accompagnent de douleurs à la palpation des membres au niveau des os long (palpation de l’humérus, du fémur, de l’ulna…), et parfois d’une poussée de fièvre.

La maladie évolue sur plusieurs mois, avec des crises aiguës de quelques jours à quelques sarpla10semaines, espacées par des périodes sans aucun signe apparent. L’évolution est favorable, les crises s’espaçant de plus en plus, pour disparaître au plus tard vers 18-24 mois.

La panostéite est donc une maladie de croissance douloureuse mais bénigne, évoluant spontanément vers la guérison, sans séquelles.

 

Diagnostic de la panostéite

 

coude droitcoudegaucheL’examen clinique révèle une douleur à la palpation des os longs. Les radiographies montrent une augmentation localisée de la densité osseuse dans la zone centrale de l’os, la moelle; sur ces clichés (cliquer sur la photo pour agrandir)  on peut observer des lésions au niveau du radius et de l’ulna droits, à comparer au côté gauche indemne (radios Sébastien Mirkovic). Des zones d’opacification apparaissent, sans contours nets. Elles peuvent s’étendre progressivement, et remplir la majeure partie de la cavité médullaire. La périphérie de l’os, la corticale osseuse, est parfois épaissie, à cause d’une réaction du cartilage protecteur de l’os, le périoste.

L’examen clinique et les radiographies doivent aussi éliminer les autres causes de boiterie chez le chiot en croissance (ostéochondrose – épaule, coude, grassets, jarrets, dysplasie – coude, hanches, etc…).

Les signes radiologiques de la panostéite apparaissent 10-15 jours après le début de l’apparition de la boiterie. Après rémission des symptômes, les lésions s’atténuent avec l’âge. Les os peuvent cependant parfois rester légèrement déformés.

La numération-formule sanguine peut parfois révéler une augmentation des polynuclaires éosinophiles, d’où l’ancienne dénomination de panostéite éosinophilique.

 

Causes de la panostéite

 

mere&chiot-korabOn a évoqué des causes très variées: génétique, nutritionnelles, allergique, infectieuse, hormonales, le stress… L’origine exacte de la panostéite n’est cependant pas encore connue. Une suralimentation énergétique (impliquant une croissance trop rapide), et l’excès de calcium dans l’alimentation des chiots seraient des facteurs prédisposants, sur des chiots génétiquement prédisposés.

 

Traitement et pronostic de la panostéite

 

100_0588La panostéite évolue spontanément vers la guérison, en 6 à 18 mois maximum. Il n’y a pas de traitement spécifique; lors des crises douloureuses, on donnera des anti-inflammatoires et on restreindra l’exercice. On contrôlera aussi la ration alimentaire pour vérifier qu’il n’y ait pas d’excès de calories ou de calcium.

© Sébastien Mirkovic

 

Ajouter un commentaire